Alf Laïlah Oua Laïlah

Les mille et une nuits, traduction de Mardrus. Première série. Un choix autour de la 316e nuit, c’est-à-dire des contes débordants de sensualité.

Conte à rebours

Il y a un commentaire

  1. natacha :

    Bonjour
    J’ai adoré l’histoire de mercredi. Elle m’a donné envie d’en savoir d’avantage…. Pourriez vous me communiquer les références du livre. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *