Conte du Grand Nord

Pour les peuples de l’Arctique, il n’y a pas que les hommes qui parlent, les bêtes aussi, les arbres et les pierres en font tout autant, et l’eau et le feu… Tout ce qui existe a droit au nom de « gens vivants ». L’enfant et le tigre, un conte oultche et Le phoque fiancé, un conte inuit tous deux tirés d’un livre de LUDA « Cet endroit-là dans la taïga » ( édition Hatier ).

Conte à rebours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *