Jean Malrieu (Montauban 1915-Montauban 1976)

Carte d’identité : instituteur, poète, amoureux de Penne et des Gorges de l’Aveyron et fils d’un contrôleur des P.T.T. En tant que poète il a été à l’origine de plusieurs revues dans le monde marseillais : Cahiers du Sud, Action Poétique en 1951. Il était communiste mais à partir de 1956 il prit ses distances jusqu’à se lier en 1968 avec l’extrême-gauche qui publia plusieurs de ses œuvres chez P.J. Oswald.
« Un jour le lieu de rassemblement sera le lieu commun. »

A nos mémoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *