La loi « liberté de création, architecture et patrimoine »

La loi « liberté de création, architecture et patrimoine » qui embrasse tous les domaines de la culture du spectacle vivant à l’urbanisme en passant par la chanson française, va modifier sensiblement l’aspect et les financements de nos agglomérations, notamment par la création des « cités historiques ».

Le projet de loi visant à « affirmer et à garantir la liberté de création » et à « moderniser la protection du patrimoine » a été adopté mardi 6 octobre par les députés, en première lecture, à 297 voix contre 195.
La gauche a fait front commun : les socialistes, les radicaux de gauche, les écologistes et le Front de gauche ont apporté leur suffrage au texte porté par Fleur Pellerin, les centristes se sont abstenus, tandis que Les Républicains ont voté contre.
A l’issue du vote suivant six journées de discussions sur le texte et 231 amendements, la ministre de la Culture et de la Communication s’est félicitée du feu vert donné au projet de loi, estimant qu’il « marquera l’histoire de ce quinquennat pour la politique culturelle, pour les Français et pour la liberté de création ».

Autour de Claude de Vesins, Fabien Lombard pour Debout La France, Fabrice Veysseyre pour le Parti Socialiste, Laurent Tranier pour Les Républicains

Table Ovale sans Ellipse Villefranche

  • Animé par : Claude de VESINS
  • Diffusion : Dernier mardi du mois de 19h à 20h - Rediffusion : Le dimanche qui suit de 11h à 12h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *