La pédagogie Loczy

prendre_un_enfant_3

Le Dr Emmi Pikler est une pédiatre hongroise qui, en 1946, fut chargée de diriger l’Institut Loczy (Budapest), une pouponnière où les enfants, âgés de quelques semaines à 3 ans, vivaient 24 heures sur 24, privés momentanément ou définitivement de leurs parents. Elle met en place une certain nombre de pratiques qui depuis, sont mondialement reconnues et ont été adoptées par d’autres milieux d’accueil.

Emmi Pikler s’appuyait sur une conception novatrice du bébé qu’elle considérait comme un être capable d’exprimer ses besoins, de se faire comprendre et d’interagir avec son entourage, s’il rencontrait des adultes prêts à l’écouter et à prêter de l’attention à ses manifestations. Elle pensait que le bébé était un puissant acteur de son propre développement et qu’il pouvait réellement devenir un partenaire actif dans les soins qui lui étaient prodigués par les adultes de son entourage.

Elle s’appuyait également sur des travaux originaux qu’elle avait menés sur le développement moteur des jeunes enfants. C’est grâce à ses observations d’enfants laissés libres de leurs mouvements que le Dr Pikler acquit une connaissance très fine et complète du développement moteur de l’enfant. Le crédo d’Emmi Pikler était qu’il ne faut ni empêcher un enfant de se mouvoir (par exemple en le laissant des heures attachés dans un transat) ni le mettre dans une position qu’il ne sait pas encore prendre de lui-même, afin qu’il puisse atteindre les différents stades moteurs à son propre rythme, dans une grande sécurité corporelle, en éprouvant le sentiment de sa propre efficacité et en acquérant de ce fait une confiance en ses capacités personnelles.

Éducation relationnelle, chiche! Radio Larzac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *