Pour une école de la réussit

Sur les problèmes de l’école, l’angle choisi peut paraître paradoxal, car les médias ne parlent que d’échec, d’enfants qui ne savent plus lire ni compter! Seulement les établissements de l’Aveyron et tout particulièrement du Villefranchois ont des résultats excellents, au-dessus des chiffres nationaux ou de Midi-Pyrénées. Comment l’expliquer ? La valeur travail attachée aux aveyronnais, le rôle des parents dans le suivi scolaire, l’aide apportée par les enseignants et les bénévoles de L’A.S.C.O.( 60 aidants pour 90 élèves) sont des points forts décisifs.

La réforme proposée par la nouvelle ministre, si on enlève le problème des langues (suppression des classes bilangues, place ténue laissée à l’option latin)a fait consensus, en particulier, l’encouragement à l’interdisciplinarité, un enseignement civique et moral transversal, un meilleur accompagnement pour certains collégiens. L’immobilisme n’est pas la solution pour acquérir un socle commun de connaissances et de compétences car les nouvelles technologies ne remplacent pas les bases solides.

Suite au 7 janvier, il n’y a pas eu de refus de minute de silence à Villefranche. Les confusions sur la laïcité ont été éclaircies. Ce n’est pas une loi anti-religion mais une loi de tolérance et de respect qui permet le vivre ensemble, avec une volonté de correction des inégalités sociales. On n’est plus dans la guerre scolaire. Mme Salvan (collège du Tricot) était comme Mr Rigal (St Joseph)tout à fait favorable à l’enseignement du fait religieux loin de tout endoctrinement, car c’est une nécessité pour comprendre l’art et les différentes civilisations.

L’adolescence d’H.Tachan, « Sacré Charlemagne » et la croisade des enfants d’Higelin ont ponctué des débats décontractés sur l’école de la fraternité, bien loin des crispations d’autrefois.

Les participants : B.Charles, B.Lauriac, M.Montbressous, Mr Rigal, Mme Salvan.

L’Heure du Carillon

  • Animé par : Didier, Bernard, Emilie, Michel
  • Diffusion : Le deuxième samedi du mois de 10h à 11h, rediffusion le dimanche qui suit de 11h 12h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *