L’avenir du théâtre Le Colombier à Cordes/Les Cabannes (81)

Fin 2008, Pierre Nicole, homme de théâtre suisse, annoncait la fin des fonds de la fondation qui depuis 10 ans finançait le théâtre le Colombier qu’il avait créé. Il a offert la possibilité aux collectivités locales d’acquérir les locaux pour une somme modique à condition de poursuivre une activité théâtrale. Faute d’issue favorable à cette offre, Pierre Nicole s’apprête à vendre le théâtre à un privé qui a un projet de chambres d’hôtes, salon de thé, piano bar… Retour sur ce dossier à épisodes avec Paul Quilès, maire de Cordes, président de la communauté de communes.

Le Mag 81

  • Animé par : Jacq
  • Diffusion : du lundi au vendredi à 12h00 rediffusé à 17h00

Il y a 7 commentaires

  1. lengaigne :

    je viens de prendre connaissance de l’intervention de Monsieur Paul Quiles sur votre radio a propos de l’avenir du theatre du Colombier sur la commune des Cabannes.
    Je suis l’acquéreur du théatre et je tiens à apporter quelques éléments pouvant définir notre projet.
    Notre attention se porte particulièrement sur l’activité culturelle du theatre dans un esprit de rentabilité pour notre société. Notre projet initial ne comporte aucune modification de la salle de spectacle et des chambres tant que le bilan prévisionnel peut le permettre. Nous confirmons le développement d’une partie restauration au sein des locaux. Nous ne sommes aucunement des « promoteurs » mais simplement des personnes assez motivées pour créer leur entreprise et la rentabiliser dans un lieu magnifique et avec respect envers un vendeur ayant apporter énormément à la région par son énergie, sa passion et ses moyens.
    Il semble que les interlocuteurs que nous avons pu rencontrer nous confortent dans ce choix de projet.
    Monsieur Lavagne (maire des Cabannes) nous a reçu a deux reprises afin de pouvoir échanger sur un développement constructif de la situation et nous tenons à le remercier pour son aide et son accueil. A ce jour nous n’avons pas eu d’autres contacts ou propositions de partenariat des organismes locaux et nous restons ouverts à toute proposition pouvant satisfaire les besoins de tous et la perrenité de l’acivité artistique des lieux. Notre choix d’axe de développement de ce lieu sera complètement lié aux contraintes de rentabilité de notre société et ceci dès le démarrage de l’activité prévu a court terme.
    Cordialement

    • patrick :

      Je suis le coordinateur antenne de CFM Cordes pouvez vous m’appeler au 06 84 85 08 53 ou me laisser votre numéro afin que je vous contacte ?

      • lengaigne :

        Bonjour,
        Par rapport à une situation professionnelle assez chargée, contactez moi par e mail de préférence.
        Je pourrais certainement vous rencontrer dans les prochains jour si vous le souhaitez.
        Cordialement

  2. Guillaume :

    Bonsoir,

    Je viens de prendre connaissance de votre émission. Comme beaucoup de cordais je suis très sensible au devenir du théâtre du Colombier.
    Une question à l’attention du nouvel acquéreur du Colombier :
    Avez-vous envisagé de vous mettre en partenariat avec l’association (communauté de commune) qui gère le cinéma de Gaillac ? Peut-être y-a-t-il là une piste pour permettre une activité de cinéma en parallèle d’une activité théâtrale et musicale ? Je pense (et je ne suis pas le seul !) qu’une programmation cinématographique de qualité trouverait son public et pourrait permettre une certaine rentabilité de la salle ? La salle pourrait servir d’antenne aux cinémas Imagin quelques soir par semaine (quand la programmation théâtrale le permet évidemment) ? Qu’en pensez-vous ? La piste a t-elle déjà été explorée ? Je vous remercie,
    Cordialement,

    • lengaigne :

      Bonjour Guillaume,
      votre idée est effectivement un des éléments pris en compte lors du montage de notre projet.
      Notre objectif ayant été de pouvoir complètement ouvrir la salle de spectacle à des évènements multiculturels et aussi de développer plus de prestations populaires.
      Malheureusement, ce projet ne verra pas le jour à notre grand regret.
      J’espère qu’une solution sera enfin trouvée pour répondre aux besoins de tous et pour que ce théâtre puisse vivre a nouveau.

  3. Pailler :

    Bonjour,

    Je suis à la recherche de renseignements sur ce qu’il est finalement advenu du Théâtre du Colombier. Je viens de prendre connaissance du message laissé par le promoteur « lengaigne » le 17 juillet 2011 ; que s’est-il passé depuis ?

    Merci de votre réponse,
    cordialement,

    J. Pailler

    • patrick :

      Bonjour,
      Aux dernières nouvelles, l’acquéreur s’étant désengagé, le théâtre le Colombier serait sur le point d’être racheté par la communauté de communes du pays cordais. Aucune précision sur le projet culturel ne circule pour l’instant. Toutefois, la communauté de communes y projeterait d’y installer ses bureaux.
      Ceci, on l’imagine, dans la perspective de rationnaliser les frais engendrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *