Le Temps de Dire, le festival de l’association Racon’Tarn du 5 au 15 sept 2013

http://www.racontarn.fr/

Dans notre monde où une information peut traverser la planète en un clic, une poignée d’artistes conteurs se propose d’acheminer les dires de ceux qu’ils vont rencontrer juste quelques kilomètres plus loin, à pied, au rythme de la marche. Au travers des histoires colportées, des liens se tisseront entre les habitants des diverses communes. Ce projet rassemble patrimoine oral, lien social et considérations écologiques : la parole transmise de bouche à oreille à travers un territoire.

Il s’agit, tant par la marche que par les collectages d’histoires et les veillées contées, de relier plusieurs communes du territoire, de tisser des liens entre les habitants et le patrimoine oral et architectural du pays.
Les récits collectés font partie de la mémoire d’un habitant sur le lieu ; anciennes ou contemporaines, ces histoires se passent sur le territoire traversé et constituent un patrimoine commun à tous. Histoires simples, vieilles comme la commune ou légende plus ancienne encore. Histoire de la veille au soir, mémoire ou anecdote, récit qui fait sourire ou frissonner : tout récit qui porte en lui une graine d’universalité, contes sages et moins sages, contes à rire, à faire peur, mémoire d’un lieu, d’un bâtiment, récit contemporain.
Les conteurs collectent tout ce qui fait sens pour la population locale, puis vont le distiller là-bas, à quelques kilomètres et déjà si loin, au rythme de la marche du lendemain.

Choisir la marche, de village en village, pour se laisser imprégner par les histoires de façon organique. Choisir la marche parce qu’elle nous ramène à un tempo naturel, celui du corps, où les contes s’installent : respiration, mouvement, mémoire du corps.
Choisir la marche pour remettre un temps simple en mouvement, pour relier hommes et femmes des différents villages entre eux, pour s’imprégner de leurs lieux, de la nature qui les environne, des arbres, chemins, ciels, vents, couleurs, pour acheminer dans le temps naturel du corps humain les histoires collectées juste à coté, celles qui se racontent de bouche à oreille. La musique improvisée par les conteurs musiciens vient en contrepoint, en appui des histoires : elle invite au voyage.

C’est ainsi que se créeront à chaque veillée des spectacles uniques, nés de l’inspiration du moment et des lieux, mélange de récits anciens ou contemporains venus du village d’à côté.
Le neuvième jour, au terme de leur aventure commune, les trois équipes se retrouveront pour la dernière veillée : sept voix mêlées, grand bazar d’histoires, chaos où s’entremêlent et s’entrechoquent légendes et racontars, mythes modernes, anecdotes et récits de vie… nos histoires d’ici et maintenant.

(Extrait du site Racontarn)

Le Mag 81

  • Animé par : Jacq
  • Diffusion : du lundi au vendredi à 12h00 rediffusé à 17h00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *