L’homme qui plantait des arbres, suite et fin

Suite et fin du célèbre petit livre de Jean Giono. Cette fois-ci, musique provençale : Séphyrin Castellon, le duo Tési et Vaillant et moins provençal Stéphane Délicq et Spi et la Gaudriole.

Conte à rebours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *