MARCEL PROUST

Jacques Griffault et les membres du cercle de lecture de Confluences se réunit autour d’ « Un amour de Swann » de Marcel PROUST.

« … il était temps de savoir ce que je comptais écrire. Mais dès que je me le demandais, tâchant de trouver un sujet où je pusse faire tenir une signification philosophique infinie, mon esprit s’arrêtait de fonctionner, je ne voyais plus que le vide en face de mon attention, je sentais que je n’avais pas de génie ou peut-être une maladie cérébrale l’empêchait de naître. »

http://www.confluences.org/

Cercle de lecture de Confluences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *