Nathalie Vannereau

Nathalie nous dit, c’est grâce à Rimbaud. Pourquoi le théâtre, les mots, la poésie… Rimbaud.
Textes, sculptures, musiques, nos parcours sont jalonnés de ces œuvres qui nous révèlent.
Nathalie nous raconte son chemin, son expérience de comédienne, son engagement non militant, et pourtant… Merci Arthur !

Mise en mots de notre croqueur littéraire, Jacky :

Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu es une comédienne confirmée avec beaucoup de talent. Je suis un comédien en devenir avec un talent qui ne demande qu’à devenir grand…
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu as joué « Helena ou la mémoire du futur », un film sur Tchernobyl. C’est tout bonnement incroyable. J’ai tout vu à la télé. Tu aurais du me demander des tuyaux.
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu as joué avec l’œil du silence. Je connais bien j’ai vu un de leurs spectacles en 1989 avec une comédienne que je comptais séduire. J’ai pas bien compris, la sono ne devait pas marcher, ai-je cru. Jusqu’au moment où la fille m’a dit qu’il n’y avait pas de dialogues. Je suis rentré tout seul
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu fais du cinéma… Quel hasard ! Moi déjà tout petit mes parents me disaient « arrête ton cinéma », je suis né pour cela moi aussi. J’attends juste le bon moment Clooney n’a qu’a bien se tenir…
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu aimes la vérité, l’engagement. Notre chemin est le même, moi par exemple, j’ai donné un paquet de pates pour les restaus du cœur il y a deux ans.
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Je t’ai entendu parler du don, de la rencontre, de ce qui t’a fait, de la lecture, des auteurs. C’est tout comme moi, ce fut l’objet, je me souviens, d’une rédaction faite en 1967 juste avant que les pavés ne lévitent.
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. Tu dis que ton chemin s’est fait à travers les œuvres. Le mien aussi : c’est le radeau de la méduse. C’est ce que me disaient mes profs au collège.
Nathalie. Nous étions faits pour nous rencontrer. J’ai un peu de temps libre, je te propose de me prendre pour agent.… Comme homme de peine alors ?… Pour faire tes commissions ?… Pour être l’ombre de ton chien, l’ombre de ta main ?… S’il te plait… Je voudrais juste un peu de ta densité.

Bilangué sous les arbres

  • Animé par : Ninon et Hélène
  • Diffusion : Dimanche à 13h heures et mardi à 23h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *