Noël

Noël+015

Difficile de sortir des clichés sur Noël : les nostalgies ont la vie dure mais il faut faire corps avec notre époque. La bande des quatre a sévi de trois façons :
jouer les contrastes en montrant la diversité des façons de vivre Noël à travers le monde par des interviews.
expliquer les symboles (avent, crèche, étoile, mages, cadeaux, sapin, bûche, épiphanie, chandeleur…) par l’Histoire et la profondeur de leur signification spirituelle : le symbole donne à penser.
rappeler ce qu’est le mystère de l’incarnation : l’enfant-Dieu n’est pas le père Noël.!

Lucia du Nord du Brésil, Reine de Côte d’Ivoire, Françoise de Lorraine et une grand mère rouergate nous ont fait comprendre leur émerveillement d’enfant. Le bal de l’enfant-roi en plein air à Recife, accompagné d’une comédie musicale pour mimer Jean-Baptiste au Jourdain et la marche des rois mages vers la crèche. Les cantiques et les danses de la Veillée de Noël dans un village près de Bouaké où se mélangent chrétiens et musulmans avec leurs cadeaux. La légende de St Nicolas fêtée à Nancy et la marche vers la messe de minuit de Martiel avec « le Minuit chrétien » sont des exemples marquants du Noël de chez nous.
L’amour, la joie, qui sont les fondements de cette fête populaire réunissant cette nuit les hommes de la fraternité au-delà des croyances va de pair avec l’humour. Le souvenir des lycéens de l’aumônerie de l’enseignement public téléphonant à tous les hôtels de la ville pour héberger un couple de palestiniens désargentés dont la femme est prête à accoucher en témoigne. Noël fait comprendre la nécessité d’agir face au malheur et à la pauvreté : le déferlement des paillettes peut être un commencement pour un renouveau.
* «La bande des quatre » : D.Granjou, B.Lauriac, E.Martins, M.Montbressous sévit le deuxième samedi du mois de 10H à 11H et le dimanche après de 11H à 12H.

 

L’Heure du Carillon

  • Animé par : Didier, Bernard, Emilie, Michel
  • Diffusion : Le deuxième samedi du mois de 10h à 11h, rediffusion le dimanche qui suit de 11h 12h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *