Rentrée: Profond, bien profond

Sexygénaires et Cie

  • Animé par : Jean Pierre
  • Diffusion : Le jeudi à 13h le samedi à 22h00

Il y a 5 commentaires

  1. A.G. :

    Vous avez dit bizarre?

  2. Didier :

    Que de la bonne musique !!!!!!

    Du coup, entraînés par ces rythmes endiablés au possible, Antho et moi avons décidé de dépasser le stade de l’anus, d’approfondir un peu notre sujet et nous voici donc arrivés au stade du colon. Un univers qui nous était inconnu du fait de nos idées trop courtes a supposé Antho, plutôt à cause de nos micro-pénis a affirmé ma femme… Bref, nous sommes allés de surprises en surprises le long de ce petit chemin qui sent la noisette ! En effet, après avoir abandonné les lignes ano-cutannés, pectinée, écarté un peu plus les sphincters externe et interne, croisé la fameuse colonne anale qui telle les colonnes d’Hercules nous averti qu’après cela nous arrivons dans un monde inconnu, nous y avons basculé dans cet inconnu… Durant nos pérégrinations, un peu perdu il faut l’avouer, nous voulions demander notre route à l’incisure, croisée un peu par hasard. Mais quel ne fût pas notre surprise quand ce fût elle qui s’adressa à nous en premier !
    – Vous continuez tout droit, fit-elle, juste après la valvule au fond à droite vous ne pouvez pas vous tromper !
    – Mais comment pouvez vous savoir où nous voulons aller, répliqua Antho avec une vivacité bien surprenante pour un fonctionnaire, nous ne vous avons rien dit ?
    – Bah même si vous ne le savez encore pas, vous venez tous pour la même chose… Alors faites ce que je vous dis, répliqua-t-elle d’un ton exprimant que par là, elle mettait fin à la conversation ! »
    Un peu intimidés et ne voulant as paraître désobligeant avec notre hôte, nous avons donc continué notre chemin en suivant ses indications. Comme prévu nous avons croisé la valvule à qui nous avons dit « Bonjour Madame » car Antho et moi, nous sommes des gens polis et nous ne voulons surtout pas paraître grossiers. Un peu plus loin, une bifurcation s’offrait à nous et nous avons donc pris à droite. Et là, tout au fond… Alors que je venais d’allumer une bougie afin de faire reculer la pénombre qui nous envahissait, nous avons découvert… Les idées du FN !

    Toute cette fatigue, ce temps perdu pour cela ? Franchement JP, on se demande si nous n’allons pas en rester au stade anal, c’est bien moins fatiguant !

  3. Didier :

    Spéléologie : Spécialisation de la proctologie.

  4. Anthony :

    Un texte qui va rester dans les annales… Oui je sais, c’est facile, très facile!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *