Résistance !

Bonsoir, cette nuit PvP est dédiée à la poésie de résistance, bien que ce soit un pléonasme puisque la poésie est par essence, comme la nomme Aimé Césaire, une « arme miraculeuse  » pour la Résistance. Totale. Irrécupérable. Sur tous les fronts. » Elle est, comme dit Andrée Laude « l’outil pour l’homme dont il a besoin pour tracer au flanc du monde la cicatrice de sa dignité ».

Les textes sont dits par Any Mendieta et Catherine Bourzat
et par ordre d’écoute sont de : et les musiques de /
Internationalisation : Ministre brésilien M. Cristovan Buarque / Jaco Pastorius
Pourquoi : Pierre Tilman / 4tet A Distance
Liberté donc : Jean Pierre Faye / Contrabande
Rire sous le couteau du boucher : Pascal Perrot / Matthieu Donadier
Septembre noir : Tristan Cabral / Paco de Lucia
Coquelicots pour la complainte de Bethléem : Tahar Bekri / Vincent Courtois
Le maquis : Armand Gatti / Variation 5
Contre : Henri Michaux / Sylvie Lacuesta et JS Bach
Vous serez les derniers du troupeau : Jean Luc Aribaud / Denis Fournier
L’ordre : Emmanuelle K. / Les Tambours du Bronx
Dans la nuit survivante : Tristan Cabral / Contrabande
Ecrire : Josianne Dasnière / Bastien Pierre

Chant : Keny Arkana

Privé : Poètes, vos papiers ! Autant demander à un chien sa carte bancaire…

  • Animé par : Any Mendieta
  • Diffusion : Les nuits de pleine lune, à minuit.

Il y a un commentaire

  1. joan :

    Voici le texte intégral de ce que vous auriez dû pouvoir lire :
    Bonsoir, cette nuit PvP est dédiée à la poésie de résistance, bien que ce soit un pléonasme puisque la poésie est par essence, comme la nomme Aimé Césaire, une « arme miraculeuse  » pour la Résistance. Totale. Irrécupérable. Sur tous les fronts. » Elle est, comme dit Andrée Laude « l’outil pour l’homme dont il a besoin pour tracer au flanc du monde la cicatrice de sa dignité ».

    Les textes sont dits par Any Mendieta et Catherine Bourzat
    et par ordre d’écoute sont de : et les musiques de /
    Internationalisation : Ministre brésilien M. Cristovan Buarque / Jaco Pastorius
    Pourquoi : Pierre Tilman / 4tet A Distance
    Liberté donc : Jean Pierre Faye / Contrabande
    Rire sous le couteau du boucher : Pascal Perrot / Matthieu Donadier
    Septembre noir : Tristan Cabral / Paco de Lucia
    Coquelicots pour la complainte de Bethléem : Tahar Bekri / Vincent Courtois
    Le maquis : Armand Gatti / Variation 5
    Contre : Henri Michaux / Sylvie Lacuesta et JS Bach
    Vous serez les derniers du troupeau : Jean Luc Aribaud / Denis Fournier
    L’ordre : Emmanuelle K. / Les Tambours du Bronx
    Dans la nuit survivante : Tristan Cabral / Contrabande
    Ecrire : Josianne Dasnière / Bastien Pierre

    Chant : Keny Arkana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *