SWING & CINEMA

A partir de 1933, le couple Fred Astaire /Ginger Rodgers crève les écrans et Hollywood fait de la danse le support de films dont l’audience est immense. La concurrence entre les compagnies de production aidant, certaines s’attachent les services de Big Bands réputés qui sont placés au centre de l’intrigue et constituent l’épine dorsale des scénarios. Ainsi Artie shaw, Glenn Miller et Benny Goodman ont-ils participé à des films dont ils assurent la bande son et dont ils sont les acteurs . Leurs intrigues romanesques font des incursions dans les dancings où on s’adonne aux danses swing, lindy hop et autres jitterbug. En 1943, la Fox produit un film musical avec uniquement des artistes noirs : l’incomparable Stormy Weather dont les têtes d’affiches sont Lena Horne, Fats Waller et Cab Calloway, sans oublier le couple de danseurs à claquette des Nicholas Brothers qui fait un numéro d’anthologie.

LES SENS DU SWING

  • Animé par : Good Time Roll
  • Diffusion : Les 1ers jeudis du mois à 20h ; rediffusion le dimanche suivant à 16h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *