Vitrines calligraphiées par Henri Mérou 2

Dans le cadre du festival « Lettres d’automne », Henri Mérou calligraphe, peint des extraits de lettres d’Hubert Haddad sur les murs de la ville. Les commerçants en lisent quelques une.

Coup de projecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *