Woodstock two

Rendons hommage au Festival de Woodstock,  ce rassemblement de la culture hippie emblématique des années 1960 a eu lieu à Bethel sur les terres du fermier Max Yasgur à une soixantaine de miles de Woodstock dans l’État de New York. Organisé initialement du 15 au 17 Août 1969 pour accueillir 50 000 spectateurs, il a finalement accueilli plus de 450 000, et a continué un jour de plus, soit jusqu’au 18 Août 1969. Il y a maintenant 45 ans de ça le festival a accueilli des concerts de 32 groupes et solistes de folk, rock, soul et blues. C’est l’un des plus grands moments de l’histoire de la musique populaire. Ce festival est à la fois un des points forts de culture hippie et de la contre-culture des années 1960 mais il marque également la fin de flower power. On dénombrera trois décès (overdoses, appendicite mal soignée et un accident de tracteur) L’événement causera également le plus grand embouteillage de l’histoire des États-Unis. En raison du grand nombre de gens qui y sont allés gratuitement, le festival a perdu beaucoup d’argent En effet, Même si Woodstock est le symbole de la contre-culture et de « l’anti-capitalisme », les organisateurs ont dû revendre les droits à la Warner pour régler leurs dettes.
Le festival a donné lieu en 1970 a un film documentaire. Un triple album a également été publié en mai 1970, intitulé Woodstock:
Et Woodstock Two, double album sorti un an plus tard, en juillet 1971, disque vinyls que je vous propose dans cette émission.

Du velours dans les oreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *