Zéro Phyto – Accepter les « mauvaises herbes »

Être dans une Démarche Zéro Phyto, cela implique d’accepter la présence de végétaux que nous n’avions pas l’habitude de voir dans notre environnement urbain.

Les citoyens doivent changer leur regard sur la ville et accepter la présence en ville d’herbes, dites mauvaises, mais parfois vertueuses. Le végétal est en effet un phénomène naturel et sain, qui favorise la biodiversité. On écoute Bernard Morre, conseiller municipal à Villefranche de Rouergue.

Coups de projecteurs Mairie de Villefranche de Rouergue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *