Arthur Ferrari, un talent qui va s’imposer

Fils de Nino Ferrer, Arthur Ferrari en a l’inspiration transversale, capable des croisements décalés par les chemins du jazz, de la chanson française comme de la pop parfois rock. Une voix entre Arthur H et M, des textes fins, des balades oniriques comme des ballades ironiques.
Un concert de fin de résidence vendredi 26 octobre, salle des thermes de Saint-Antonin, organisé par Même sans le train.
http://www.myspace.com/arthurferrari

LE MAG QUERCY-ROUERGUE

  • Animé par : Lisa
  • Diffusion : du mardi au vendredi à 12h30, rediffusion à 19h.

Il y a un commentaire

  1. Pingback: Blanco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *