Coup de gueule d’Arnaud et Benjamin, gérants de ” La Harde CrossFit”

Invités du magazine d’actualité Arnaud et Benjamin reviennent sur la décision de fermeture de la salle de sport « La Harde CrossFit » qu’ils viennent juste d’ouvrir et sur le courrier adressé à Emmanuel Macron, à la préfète de l’Aveyron…

https://www.facebook.com/La-Harde-CrossFit-1388411157925237

Le courrier:

« Madame, Monsieur,

 

 

  Je me nomme Arnaud PETIT, je suis co-gérant de la salle de CrossFit « La Harde CrossFit » (salle de sport spécialisée dans la remise en forme, le coaching et la préparation physique générale) avec Benjamin CABRIE  à Villefranche de Rouergue.

  Nous venions tout juste d’ouvrir nos portes il y a 3 semaines, nous venions tout juste d’apporter dans notre région entourée de campagne l’opportunité aux gens de prendre soin de leur santé en étant encadré par des professionnels formés.

  Je ne vous parle pas là juste « d’animation », de faire bouger les gens sur de la musique pour les divertir, mais bien de les reconnecter à la conscience de leur schéma corporel, leur réapprendre à bouger en sécurité en corrigeant leurs postures abîmées par l’inactivité, ainsi que les rééduquer à un mode de vie sain.

  Et nous apprenons que nous, les salles de sport sommes contraint de fermer car considérés comme « non-essentiel » à la vie et à la santé des Français.

 

  Je vous prie d’entendre notre incompréhension quand nous savons aujourd’hui que l’activité physique augmente les défenses immunitaires de nos concitoyens et diminue les facteurs de risque de comorbidité liés à la COVID-19.

   Qui mieux que nous peut préparer les organismes des Français à faire face ?

  Où sont passées les dispositions liées au PNNS (Plan National Nutrition Santé) qui considère que l’activité physique est, avec une alimentation saine, la seule solution pour améliorer la santé des Français, vendu par notre gouvernement ?

  17% des adultes en France sont obèses, 39% de la population mondiale en surpoids, toujours en France 16% des garçons et 18% des filles, de NOS enfants sont obèses !

  En découle de cette obésité une augmentation des risques d’hypertension artérielle, arthérosclérose, de maladie du foie ou rénales chroniques sans parler des cancers, maladies respiratoires, troubles hormonaux, articulaires et psycho-sociaux associés.

  L’obésité en plus des facteurs environnementaux et génétiques est, pour faire simple, un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques entrainant une augmentation de adipocytes (cellules stockant les graisses).

  Comment régule-t-on le mieux ce phénomène de déséquilibre ?

  Par le mouvement, en bougeant, et meilleur sont les résultats quand ces personnes sont encadrées par des professionnels qui les mettent en activité et ont un œil éclairé sur l’alimentation et un mode de vie sain.

  Nous en sommes aujourd’hui à 1.182.408 décès « COVID » dans le monde, l’obésité tue à elle seule 2.800.000 personnes par an !

  Quand on connaît le lien qui existe entre les facteurs de comorbidité et la COVID-19, j’ai envie de demander quand allons nous prendre de VRAIES MESURES pour rendre l’alimentation saine accessible au plus grand nombre, éduquer à l’utiliser et mettre l’activité physique au rang de priorité mondiale ?

  Faites le test, arrêtez vous en sortie de caisse des supermarchés et observez les physiques des personnes, leurs postures, comment elles consomment… Croyez moi cela va attirer votre attention immédiatement tellement pour la majorité il faut tirer la sonnette d’alarme avant d’aller droit dans le mur. Et quand en pratique en salle on leur demande d’effectuer des mouvements primaires, c’est encore pire de voir à quel point les squelettes et les articulations sont verrouillées !

  A ce jour ce n’est pas la COVID-19 mais l’inactivité et le mode de vie sédentaire qui tue les gens !

  Nombreux sont les gens travaillant dans le milieu hospitalier qui nous font le retour que les personnes atteintes de la COVID-19 et encombrants les services de réanimation sont pour une immense majorité des gens de plus de 60 ans déjà connu pour des pathologies chroniques.

  Comment-est ce que ce lien ne saute pas au visage du monde ?

  Plutôt que nous stigmatiser en nous obligeant à fermer nos portes, l’état ne devrait-il pas nous accompagner dans cette démarche de prise en charge des gens pour mieux préparer leurs corps et leurs organismes à lutter contre les agressions extérieures ?

  De plus en tant que jeune entreprise , la seule « aide » qui pour le moment nous est accessible est un « prêt garanti par l’état ».

  Par définition un prêt n’est pas une aide car il va juste venir augmenter la dette de notre petite entreprise à échelle familiale.

  Nous n’avons plus le droit d’exercer, donc plus de rentrer d’argent et malgré tous les points que je viens de vous exposer, pourtant les charges, elles vont continuer de tomber, URSSAF, eau, électricité, SACEM, loyers avec peut-être même une perte d’adhérents qui vont se demander pourquoi continuer de payer un coach vu qu’aux yeux de l’état la pratique sportive et devenue dangereuse et donc interdite.

  Nous avons dans notre mode de fonctionnement une plateforme de réservation en ligne pour chacun des cours que nous dispensons il est donc pour nous aisé de contrôler le flux de nos adhérents présents sur site.

  Nous ne sommes certes pas des magiciens, mais bien des acteurs à proprement parlé de la santé, car là les fois où j’ ai vu nombre de mes confrères réussir où la médecine avait échouée ne manquent pas !

  Madame, Monsieur nous cherchons donc un appuie pour faire entendre notre détresse à ce gouvernement qui reste sourds à tous les appels qui lui sont lancés c’est pourquoi nous sollicitons votre aide pour éclairer l’ opinion publique sur le fait de cette injustice et peut-être de ce manque de connaissance dans la pratique sportive de certains.

  Dans l’ espoir que mon cri d’ alarme soit entendu et dans l’attente d’ une réponse favorable de votre part, je vous prie, madame, monsieur, d’ agréer mes respectueuses salutations. »

                                                                                                                                Arnaud PETIT 

Le Mag Aveyron Villefranche

  • Animé par : David LEFÉBURE
  • Diffusion : Tous les jours de 12h04 à 12h30 - Rediffusion à 17h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *