JJ Cale “Naturally”

Aboutissement d’un effort au long cours, pierre blanche déposée au long d’un difficile chemin, « Naturally » est un disque de nature tellurique au long duquel le rock américain passe des années soixante aux années soixante-dix. Passage embrumé, irréel et beau. Les débuts pénibles de JJ Cale, quand paraît « Naturally » en 1971, l’auteur a déjà 33 ans, les années apparaissent ici payantes et plus que cela, Cale a inventé un idiome*, une musique, et son album impressionnant, original, va entrer dans les annales et révéler, d’un coup, un grand auteur de chansons et l’imposer. « Naturally », est l’une de ces réalisations qui semble contenir toute l’Amérique, le monde du rock va absorber cette musique comme une éponge. Douce mais nerveuse, les chansons réunies sur ce disque vinyle sont autant de pierres angulaires, inspirées et carrées, anarchisantes et très professionnelles. L’album défile comme un nuage, auquel il ressemble. Disque Country-rock cosmique, romantique mais léger, « Naturally » habituellement nommé le disque au raton lover, demeure le chef d’œuvre de son auteur et aussi l’album sur lequel figure le fameux « After Midnight » qui incarne à lui seul toute la musique de JJ Cale, belle, coulé et pleine d’espoir.

* idiome. Tout instrument de communication linguistique utilisé par telle ou telle communauté. (C’est un terme très général qui recouvre aussi bien la notion de langue que les notions de dialecte, de patois, etc.)

Du velours dans les oreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *