La mission Hayabusa 2, premiers constats et hypothèses

Avant de ramener des échantillons de l’astéroïde Ryugu sur terre, les équipements et “petits labos” embarqués par la sonde Hayabusa 2 ont effectués certaines analyses in-situ à plus de 300 millions de kms de la terre. On en parle avec Aurélie Moussi, cheffe de projet Hayabusa2/Mascot au Centre National d’Études Spatiales.

Coups de Projecteurs 81

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *