Le bousier 2

Souvenirs entomologistes de Jean Henri Fabre : deuxième partie. Quand un bousier a fait sa boule, il n’est pas au bout de ses soucis.

Ses congénères se révèlent souvent trompeurs, voleurs et menteurs mais on fait avec. Car le jeu en vaut la chandelle : une ventrée ininterrompue pour plusieurs jours… à condition d’aimer le menu !

Musiques : Nik Bärtsch.

Conte à rebours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *