L’Élection de Margaret Thatcher / Talking Heads “Fear of Music”

Le jeudi 3 mai 1979, les conservateurs remportent les élections législatives en Grande Bretagne, et pour la première fois une femme devient Premier ministre de sa Majesté.

Entourée de fidèles comme elle convaincus de l’urgence de revenir aux sources du conservatisme, Margaret Thatcher évince en 1975 Edward Heart de la tête du parti conservateur. Quatre ans plus tard, bénéficiant du mécontentement général dû à une nouvelle grève des mineurs et à la pression fiscale, elle met le gouvernement travailliste de James Callaghan en minorité et remporte les élections législatives.

A la tête du gouvernement britannique pour plus de dix ans, Margaret Thatcher entamera une révolution conservatrice sans guère de précédent. Elle mènera une politique de libéralisation avec une détermination inflexible, ce qui lui vaudra le surnom de “Dame de Fer”. Cette politique qui rendra une certaine prospérité à la moyenne bourgeoisie, accentuera les inégalités sociales. Suite à des luttes internes au sein du parti conservateur, Margaret Thatcher démissionnera en novembre 1990.

——–

Voilà un album incontournable des Talking Heads, peut-être le plus représentatif de leur style si original. Et surtout, celui qui marque une évolution décisive. L’intérêt pour les musiques africaines ou sud-américaines. D’autre part, l’implication de Brian Eno, s’affirme de plus en plus. Les guitares et les synthés passés sous la houlette du sorcier acquièrent une sonorité glaciale et évanescente, qui crée souvent un contraste exquis avec l’énergie des rythmiques.

Mais ce qui rend cet album définitivement génial, c’est que les têtes parlantes n’ont rien perdu de leur éloquence initiale. Le chant de David Byrne y est délirant comme jamais, avec des textes qui présentent une vision saisissante de la modernité et de l’aliénation urbaine. Un monde à l’image de la pochette : hostile et opaque. Tant d’informations à déchiffrer, tant d’opinions différentes, tant de sensations fugaces.

Cet album est donc une merveille du rock. L’un des chefs-d’œuvre d’un groupe d’exception qui n’a jamais eu peur de réinventer sa musique et de se remettre en cause.

1979

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *