NICOLAS JULES

Le bistrot est son poste d’observation. Impossible de le joindre ailleurs : cela s’entend dans l’interview où il parle d’ailleurs de ce” lieu de vie” qu’il évoque dans une des quatre chansons de l’émission “La lumière et le bruit”.

En fait, un peu plus de quatre avec l’ajout de la très courte et coquine”Magicien” ovni dans ce septième album: FALAISES”.

BELLA CIAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *