Plus de dix métiers à elles deux

Aujourd’hui dans c’est qui ce travail je me suis intéressée à un secteur d’activité dans lequel les femmes sont très représentées. Le secteur de l’aide aux personnes et du soin. Nous allons écouter Angélique Delorme qui exerce la profession d’aide à domicile et Anne Gaëlle de Mersan qui est psycho praticienne et énergéticienne  (www.hamsoglobal.com).

Je tiens à rappeler que dans cette émission, les femmes qui témoignent sont des femmes qui ont choisi leur métier et qui l’aime. Ce qui est intéressant dans leur parcours comme dans ceux de toutes les femmes que j’ai interrogées jusque-là c’est qu’elles ont exercé plusieurs métiers ou sont pour certaines passées d’un statut de salariée à un statut de travailleuse indépendante ou de cheffe d‘entreprise. Leurs choix sont guidés bien sûr par des envies mais aussi par des nécessités. Les circonstances de la vie, un équilibre à trouver entre vie familiale et vie professionnelle, la recherche d’une rémunération suffisante, la volonté d’être utile et bien d’autres choses encore que nous découvrons lorsqu’on les écoute. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles font preuve de grandes qualités d’adaptation et que leurs expériences sont sources d’enseignements. Nous pouvons apprendre de leurs témoignages et ceux-ci je l’espère pourrons nous guider dans nos choix et renforcer notre capacité à agir. Si je m’arrête aujourd’hui sur le métier d’aide à domicile c’est qu’il mérite d’avantage de reconnaissance. Sur le territoire rural où je me trouve, situé à l’est du Tarn et Garonne, elles sont 260 à intervenir au domicile des personnes âgées, malades ou handicapées. Elles sont bien plus encore si on compte celles qui sont directement employées par les familles. Si je dis elle, c’est que 95% des salariées du secteur sont des femmes. Si ce métier vous intéresse, que vous soyez un homme ou une femme, je vous invite à écouter ce qu’en dit Angélique et à vous rapprocher des employeurs qui recrutent très régulièrement. Angélique a travaillé tour à tour dans la police municipale, dans un service d‘action sociale, à son domicile en tant qu’assistante maternelle et au domicile des personnes âgées en tant qu’aide à domicile. Anne Gaelle de Mersan se dit amoureuse de la vie. Elle nous raconte tout son cheminement depuis son premier emploi de chargée de communication à Paris, en passant par Mayorque, l’Amérique du Sud, jusqu’à son arrivée dans le Lot où elle exerce son activité de psycho praticienne.

C’est qui ce travail

  • Animé par : Nathalie Duffort
  • Diffusion : Les 2èmes mercredis du mois à 19h, rediffusion le samedi suivant à 11h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *