« Remain in light » de Talking Heads

Je vous propose d’écouter « Remain in light » de Talking Heads. Il y a dans ce disque vinyle sortit à l’automne 1980 un métissage de style si novateur que l’on devine déjà qu’il sera unique ou que mieux encore, il ouvrira une nouvelle voie dans l’univers rock. Le groupe est fondé en 1971, il est issu de la scène punk de New York, il sera assimilé plus tard au mouvement post punk et new wave. David Byrne, chanteur guitariste en est l’un des membres fondateur. Dès 1978 le groupe s’associe au célèbre producteur Brian Eno, mais rapidement le malaise s’installe entre les deux hommes. Étonnement ces deux là vont se retrouver en studio, peut être uniquement réunis par cette passion commune pour la musique africaine, qui va de manière incontestable envahir ce quatrième album « Remain in light ». On y reconnaît bien là le style Talking Heads mais celui ci est patiné d’ambiances et de rythmes africains domptés par une production délibérément New Wave. On passe d’une sorte de danse tribale à un univers apaisé voire pesant à des déchaînements rythmiques chantés dans une urgence absolue avec de ci de là quelques belles envolées de guitare qui viennent corser l’affaire. D’un style difficilement identifiable à l’époque, Rock ethnique? Electro funk? Pop new wave? Qu’importe le nom sa modernité et son influence de la musique africaine aura mis tout le monde d’accord, un véritable coup de génie pour ce disque intemporel.

Du velours dans les oreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *