Ubuntu

« J’existe parce que tu existes, j‘existe par ce que nous existons ! » Tous, de la fourmi au cosmos tout entier en passant par la poussière, l’abeille, le chant des oiseaux, l’océan et les rêves des poètes… Un point de vue crucial dans le « Grand débat national » ?

Musiques : Hang Drum for winter, Moondog, l’Attirail et Guns and Roses.

Conte à rebours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *